Bourgueil, berceau du cabernet franc

Le cépage cabernet franc est le grand cépage rouge du vignoble du Val de Loire. Son expression la plus aboutie se trouve à cheval sur les départements d’Indre-et-Loire et du Maine-et-Loire, au croisement de la Touraine et de l’Anjou.

Parmi les grands vignobles proposant chaque année les plus belles cuvées de cabernet franc, citons Chinon, Saumur-Champigny, sans oublier le vignoble de Bourgueil. Dans ces trois grands vignobles cohabitent plusieurs styles et types de vins, façonnés par le terroir ligérien et ses nuances de sables, de graviers et de tuffeau.

Nous vous proposons un coup de projecteur sur les caractéristiques de ce cépage dans l’appellation Bourgueil, appelé aussi localement « breton » par les vignerons.

Un cépage méconnu

On confond souvent cabernet franc et cabernet sauvignon. Ce dernier cépage est d’ailleurs bien plus connu que le premier. Le cabernet sauvignon écrit ses lettres de noblesse à Bordeaux, en particulier sur la rive gauche de la Garonne dans le Médoc, où il est le cépage roi des grands crus bordelais connus et plébiscités dans le monde entier.

Mais si on s’intéresse de plus près au cabernet sauvignon, on notera qu’il a été élaboré par le croisement de deux cépages : le cabernet franc et le sauvignon blanc, lui donnant ainsi son nom actuel et ses caractéristiques uniques.

Revenons au cabernet franc, plus exigeant à travailler. En-dehors de son terroir de prédilection des bords de Loire, on le retrouve dans de nombreux vignobles, utilisé comme cépage d’assemblage, en particulier dans les AOC de la rive droite bordelaise, où il est principalement assemblé avec le merlot.

 

Un cépage historique sublimé par le tuffeau

Le vignoble de Bourgueil offre un socle idéal à l’élaboration des plus grands vins de cabernet franc grâce à sa roche blanche connue sous le nom de tuffeau. Cette roche calcaire constitue avec l’argile le sous-sol des coteaux de Bourgueil. Elle apporte aux vins élaborés sur ses sols son style et ses arômes caractéristiques de fruits rouges, de petits fruits noirs, enrobés par des tanins souples et soyeux.

Pendant les chaleurs estivales, Le tuffeau restitue à la vigne la fraîcheur nécessaire au développement des raisins, contribuant à des vins parfaitement équilibrés entre acidité et tanins, et leur conférant un grand potentiel de garde.

Au début de la Renaissance, Rabelais puis Ronsard témoignaient déjà de leur engouement pour ce cépage ligérien, magnifié sur les terroirs à proximité de l’Abbaye millénaire de Bourgueil.

Aujourd’hui à Bourgueil, le cabernet franc se récolte également sur les terroirs de sables et de graviers entre la Loire et les coteaux. Les vins qui en résultent ont des niveaux de tanins plus modérés, offrant des vins plus légers et faciles à boire dans leur jeunesse.

Mais s’il est un point commun entre les différents vins produits dans la vallée de la Loire à partir du cépage cabernet franc, c’est bien leur digestibilité, rendant possibles de nombreux accords mets et vins, souvent enviés par les vignobles méridionaux du sud de la France.

Fermer la popup

Bourgueil s’invite A la Maison

Notre boutique en ligne reste opérationnelle pendant la période de confinement !

Les vins sont livrés directement chez vous !

JE ME LAISSE TENTER !