Le rosé de Bourgueil : un rosé de Loire qui défie la Provence

Les vins de Loire ont actuellement le vent en poupe !

Depuis quelques années, cet engouement est porté par la consommation croissante des vins mousseux et des vins rosés. Toutes les AOC de la Loire ne peuvent revendiquer sur leurs étiquettes ces deux styles de vin.

Mais parmi la grande diversité de l’offre de vins de Loire en appellation d’origine, il en est une qui mérite un coup de projecteur : l’appellation Bourgueil, dont 5% des vins sont vinifiés en vin rosé.

Quelle est donc la caractéristique du Bourgueil rosé ? Comment se distingue-t-il de l’incontournable cabernet d’Anjou connu dans le Val de Loire pour sa légère sucrosité ?

 

Un très bon rapport qualité prix

L’appellation Bourgueil possède deux maisons des vins, où chaque vigneron peut librement présenter une ou plusieurs de ses cuvées des terroirs de Bourgueil.

Lorsque les beaux jours arrivent, les vignerons aiment y présenter leur dernier millésime de rosé, souvent produit en très petite quantité.

Les clients de passage connaissent peu ou pas le Bourgueil rosé. Dans les maisons des vins, quand on leur propose une dégustation des vins de l’appellation, nombreux sont ceux qui rechignent à goûter le vin rosé.

Quand on les interrogent, beaucoup de gens pensent qu’ils vont goûter un vin rosé sucré. Mais une des caractéristiques du Bourgueil rosé est justement d’être sec. Il s’agit d’ailleurs, comme l’encépagement, d’une obligation inscrite noir sur blanc dans le cahier des charges de l’AOC Bourgueil, pour que les vignerons soient autorisés à revendiquer un rosé en appellation.

 

Il est indéniable que le cabernet d’Anjou est le rosé de Loire le plus connu.

Il s’agit d’un vin légèrement sucré produit en très grande quantité, dont les volumes inondent entre autres les rayons de la grande distribution. Beaucoup de gens sont influencés par l’image et le style du cabernet d’Anjou. Cette image déteint ensuite sur les autres rosés de Loire, parfois secs comme en Indre-et-Loire à Bourgueil.

Vous l’aurez compris : le vin rosé de Bourgueil est sec – sans sucre résiduel – mais aussi très fruité.

Servi un peu frais, ses arômes de pamplemousse, de melon et de petits fruits rouges en font un compagnon idéal pour accompagner les repas estivaux de juin à septembre.

Sa robe rose pâle, parfois légèrement saumonée peut facilement lui permettre de se confondre avec d’autres rosés des régions méridionales, plus connues pour la production de ce style de vin.

 

Faites une expérience : servez à l’aveugle un Bourgueil rosé au milieu de quelques bouteilles de rosés de Provence. Il est fort à parier que personne ne remarquera cet intru dans la dégustation !

Enfin, un dernier atout des vins rosés de Bourgueil : leur excellent rapport qualité prix. Ceci étant principalement dû aux coûts de marketing et de packaging quasiment inexistants à Bourgueil par rapport aux rosés méditerranéens.

Voici une bonne résolution pour cet été : offrez-vous un rosé de Bourgueil !

Mais attention, les quantités sont très limitées. On vous donne un bon plan : aller faire un tour sur la boutique en ligne des vins de Bourgueil !

 

En savoir plus sur les types de vin de Bourgueil