Les terroirs

Une AOC : deux terroirs !

Deux principaux terroirs composent les 1400 hectares de l’AOC Bourgueil.

En premier lieu, les terroirs les plus proches de la Loire sont constitués de sable et de cailloux – appelés localement “graves” ou terroirs de “graviers”.

Viennent ensuite les terroirs de tuffeaux ou terroirs de “tufs”, lorsque l’on aborde les coteaux de l’appellation. Ces terroirs sont de nature argilo – calcaire.

On remarque sur la coupe de terroir un premier montile de sable et graviers, que l’on retrouve sur les communes de Chouzé et la Chapelle, puis une vaste zone de sol argileux propre à la culture due céréales, à proximité des ruisseaux du Changeon ou du Lane.

On aperçoit ensuite la terrasse de sable et gravier sur les communes d’Ingrandes, Restigné, et Bourgueil. Ces deux zones Restigné et Chouzé sont le résultat des dépôts de graviers de la Loire. C’est un sol remarquable pour la culture de la vigne.
Profond de quelques centimètres à plusieurs mètres, posé sur sous sol du cénomanien soit du turonien.

 

L’eau est rapidement drainée, le sol se réchauffe rapidement, ce terroir produit des vins souples, délicats ronds et fruités.

Arrive ensuite le coteau avec le turonien. Le tuffeau en surface se dégrade et forme un complexe avec l’argile. C’est l’argilo calcaire que l’on appelle ici « la tuf ».
Le tuffeau c’est la roche qui a permis de construire les maisons et les châteaux, et ainsi a provoqué la création des caves aujourd’hui utilisées pour conserver les bonnes bouteilles de Bourgueil.

 

Ce terroir est un terroir d’excellence que l’on retrouve dans les plus prestigieuses AOC : Bourgogne, St Emilion, Champagne.

Les vins produits sont riches, pleins, soyeux et de grande garde.

Plus haut sur l’éocène on trouve un vaste massif forestier qui protège  la vallée des courants d’air froid.

 

L’AOC Bourgueil a délimité sa zone de production dès 1937 en respectant les zones géographiques que la nature lui a offertes.

Toutes les AOC de France ont une histoire géologique et une adéquation avec la vigne. C’est cette notion qui distingue les vins de terroir de France, des vins de cépage.