Le bio à Bourgueil : ses caractéristiques

Depuis quelques années, les logos AB fleurissent un peu partout sur les bouteilles de vin. Cette mention AB certifie que le produit est issu de l’agriculture biologique et respecte un certain nombre de prescriptions réglementaires. En ce qui concerne la viticulture, rappelons qu’un vigneron bio à Bourgueil comme ailleurs, utilise des méthodes de travail spécifiques, en particulier le travail du sol pour le désherbage, mais aussi concernant les traitements de la vigne sans intrants chimiques.

La certification Bio a-t-elle une incidence sur la caractéristique du vin final, modifie-t-elle la caractéristique du Bourgueil ? Voici un état des lieux du vignoble bourgueillois.

La viticulture du XXIème siècle

Ces dernières années, de nombreux vignerons ont franchi le pas et ont converti leur domaine à la viticulture biologique. En France, cela représente à peu près 11% de la surface totale du vignoble.

Concernant le vin de Loire et le vignoble ligérien, ce chiffre se situe aux alentours de 18% des surfaces, et a fortement progressé ces cinq dernières années. Quant au vin Bio à Bourgueil, notons que 25% des surfaces viticoles sont concernées en 2020 et que ne nombreuses exploitations ont démarré leur conversion.

Trois années de conversion sont en effet nécessaires pour que la certification devienne officielle et ainsi permettre au vigneron d’apposer sur ses étiquettes le fameux macaron AB.

Intéressons-nous maintenant aux caractéristiques du vin. Les clients de passage dans les maisons des vins de Bourgueil posent souvent les questions suivantes : « le vin Bio est-il meilleur ? », « le vin Bio a-t-il un goût particulier ? ».

Selon de nombreux sommeliers et de journalistes spécialisés, un jus de cabernet franc issu de l’agriculture biologique, qu’ils soit vinifié en vin rouge ou en vin rosé, présente à la dégustation davantage de pureté, de fraîcheur et d’équilibre. L’empreinte du terroir semble également se détacher davantage lors des dégustations à l’aveugle.

En revanche, ces nuances s’estompent lorsque le vin est élevé en barriques pendant plusieurs mois dans le chai des vignerons.

Les producteurs de vins prennent aujourd’hui conscience de la demande croissante des consommateurs pour le vin Bio. Produire un vin Bio coûte plus cher pour une exploitation : le travail du sol nécessite des ressources humaines supplémentaires.

Certains millésimes peuvent aussi s’avérer compliqués à gérer pour une exploitation bio. En effet, la pression du mildiou met à rude épreuve les vignerons bio en cas de pluies printanières abondantes. Les traitements bio sont moins efficaces pour se défendre contre cette maladie de la vigne. Souvenons-nous du mois de juin 2018, heureusement suivi par un été chaud et sec.

Cependant, les études de marché montrent que les vignerons peuvent se permettre d’augmenter légèrement leurs prix de vente afin de compenser la hausse des coûts engendrée par un passage en bio.

Le vignoble de Bourgueil fait partie des vignobles précurseurs qui ont très tôt montré la voie vers une viticulture plus respectueuse de son environnement.

Bourgueil est aujourd’hui suivi par les appellations d’origine et vignobles voisins : Chinon et Saint Nicolas de Bourgueil.
Parions que d’ici cinq ans, la moitié des surfaces de l’AOC sera officiellement certifiée AB !

En savoir plus sur les types de vin de Bourgueil

Fermer la popup

Bourgueil s’invite A la Maison

Notre boutique en ligne reste opérationnelle pendant la période de confinement !

Les vins sont livrés directement chez vous !

JE ME LAISSE TENTER !